PION SAS, le Meilleur du Vin
4 impasse des Lamponnes,
21190 Meursault - France
tel - 03 80 20 80 55
Menu
fr en
Une histoire de famille
Année 1949
La naissance d’un métier
Notre histoire a démarré en 1949, quand notre grand oncle Maurice Pion, a débuté son métier de marchand de vins auprès des restaurateurs dans le quart nord-est de la France. Cette activité d’agent de domaines était nouvelle et peu répandue à l’époque. La stature de notre ancêtre, son charisme et sa gouaille de bourguignon lui ont permis de laisser le souvenir durable, à ceux qui l’ont croisé, d’un grand professionnel du vin, d’un dégustateur hors pair et d’un amateur réjouis de bonne chère. Au sortir de la guerre, le vignoble français, sinistré, se reconstruisait lentement et peu de domaines indépendants distribuaient alors leurs vins eux-mêmes, privilégiant souvent la vente en vrac aux grands négociants bourguignons.
••• La connaissance de Maurice du vignoble et des hommes lui a ouvert les portes des meilleurs domaines de l’époque, comme le Domaine de la Romanée Conti ou le Champagne Bollinger. Il accompagna ainsi la naissance de la viticulture moderne et de la distribution de ses vins auprès de quelques restaurateurs passionnés qui créaient la gastronomie moderne : Auberge de l’Ill, Erckmann-Chatrian...
Les années 60—70
Un savoir-faire reconnu
En 1963, son neveu Henri Pion, suivi progressivement quelques années plus tard par ses frères et beau-frère fonde une agence dont les conquêtes de nouveaux domaines prestigieux et de nouveaux clients font la réputation de Pion. Dans les années 70, Pion crée également une activité prospère de vente en direct de vins de grands châteaux Bordelais dont la notoriété renaissante assurait des ventes dynamiques dans l’est de la France. Les domaines familiaux Borie, château Ducru Beaucailloux, Grand Puy Lacoste, Gasqueton, Château Calon Segur et du Tertre ou Cuvelier, et tant d’autres se souviennent encore de cette force de conviction déployée à l’époque par la famille Pion pour promouvoir leurs vins dans les beaux établissements.
••• En 1975, Maurice prend une retraite bien méritée et laisse son activité aux mains de ses quatre neveux, qui se partagent alors quatorze départements et travaillent au sein d’une structure administrative commune.
Les années 80—90
Une gamme de plus en plus complète
Au cours des années 80, la gamme des vins s’élargit et les activités de chacun se diversifient et se précisent géographiquement. En 1984, Henri Pion se sépare de ses frères, achète des locaux de stockage et des bureaux à Beaune et poursuit son activité avec deux secrétaires. En 1986, Olivier Pion, diplômé de l’université du vin rejoint son père Henri et apprend le métier sur le terrain, en Alsace principalement où les mandats de distribution des domaines indépendants se multiplient avec la mise en bouteille à la propriété. Ils accompagnent tous les deux la transformation profonde du marché et la naissance de la passion pour le vin de tous les amateurs professionnels et particuliers. En 1987, Pion devient négociant sur la place de Bordeaux et accède ainsi en direct à une vaste gamme de grands crus classés et de crus Bourgeois incontournables, achetés et commercialisés en souscription primeur ou en bouteilles disponibles. Les vins sont stockés et distribués à partir des locaux de Beaune dont la structure permet la croissance harmonieuse de l’activité. En 1995, Christian Pion, après avoir travaillé une dizaine d’année pour un groupe techniverrier, rejoint la petite équipe et se forme à son tour sur le terrain.
••• A partir de cette date, la SARL Pion VIN se développe de manière régulière en se structurant et en ouvrant sa distribution à de nouveaux vignobles comme le Sud-Ouest, la Vallée du Rhône, le Languedoc-Roussillon et la Loire. En 1997, Henri Pion prend sa retraite et passe le témoin à ses deux fils, Olivier et Christian.
Les années 2000
Une équipe renforcée
Les années 2000 marquent un tournant. Pion déménage à Meursault pour bénéficier d’un espace de stockage plus grand et de bureaux plus adaptés à l’équipe. La conquête de nouveaux marchés avec les cavistes en ligne, et à l’export avec la zone Anglo-Saxonne et la zone Asie, signifient l’intégration de nouvelles forces-vives. En 2012, Pion devient négociant-éleveur bourguignon avec des cuvées confidentielles. Cette idée germait depuis quelques années, avec comme leitmotiv de proposer une gamme inspirée par la finesse et l’expression des climats. En 2015, Théo Pion rejoint son père et son oncle dans l’aventure familiale, dans la même veine d’homme de terrain. Il fait ses armes dans le Grand Est après avoir expérimenté le métier de caviste. Pion se dote également de compétences en marketing et communication apportant un soutien au développement commercial et aux nouveaux projets.
Pour la suite, l’histoire continue de s’écrire…